L’islam sunnite compte quatre écoles juridiques, chacune portant le nom de son fondateur : 1. les hanafites (d’après Abu Hanifa, Koufa, mort en 767), les malékites (d’après Malik Ibn Anas, Médine, mort en 795), 3. les chafiites (d’après Al-Chafii, la Mecque, Médine, Bagdad, Fustat, mort en 820), 4. les hanbalites (d’après Ibn Hanbal, Bagdad, mort en 855). S’appuyant sur une théorie complexe combinant diverses sources et méthodes, ces écoles juridiques définissent les règles et les normes selon lesquelles les musulman∙e∙s doivent vivre. Chacune des quatre écoles domine dans certaines régions géographiques (l’école malékite en Afrique du Nord, l’école hanafite en Turquie et dans les Balkans, l’école hanbalite en Arabie Saoudite et l’école chafiite en Indonésie ou en Malaisie). En Suisse, les écoles hanafite et malékite sont dominantes en raison des pays d’origine des musulman∙e∙s vivant dans le pays. Les différences qui existent aujourd’hui dans la pratique entre les écoles juridiques sont minimes. Des détails de la mise en œuvre des cinq piliers, mais surtout des règles juridiques dans les domaines du mariage, de l’organisation familiale ou d’autres domaines de la vie quotidienne peuvent différer sur certains points.
« Back to Glossary Index